COSTUS MARIN (poudre) Expand

COSTUS MARIN (moulu)

Nouveau

2,08 €

TTC

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,40 €.

Encore 39,00 € de plus et obtenez la livraison gratuite!

Sachets de 20, 50 ou 100 grs

Selon Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète Mohamed (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit: "Ne torturez pas vos enfants avec El-Ghamz et ayez recours au costus". Rapporté par El-Boukhari.

-Abu Bakr ibn al 'Arabi a dit:

"Le Qist (costus, écorces de racine de plantes, base du 3oud) est de deux types:

Hindy (indien), qui est noir,et Bahry qui est blanc.

Al Qist al Hindy est plus chaud que al Bahry. "

 -Oum Qays bint Mihsan radhi Allahou anha a dit:

 "J'ai entendu le Messager d'Allah salallahou aleyhi wa sallam dire:

"C'est à vous d'utiliser "Al 3Oud al Hindy" , car en effet il contient sept remèdes, il est inhalée par les narines pour enlever les douleurs de gorge et placé sur les côtés de la bouche pour le soulagement des Dhaat al Janb(maladie qui donne des abces)"

(Recueilli par Boukhari et Mouslim.)

 Dans une autre narration qui sera expliqué dans deux chapitres:

"Je me suis approché du Prophète salallahou aleyhi wa sallam avec un de mes fils tout en appuyant ses amygdales en raison d'une amygdale, alors il a dit:

Tu devrais utiliser al Qist al Hindy "

(Recueilli par Boukhari et Mouslim)

Et d'après Djâber, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète Mohamed (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit: "N'importe quelle femme dont l'enfant souffre de Oudhra ou d'un mal de tête, n'a qu'à prendre un costus, le gratter avec de l'eau puis le lui fait priser". Raconté par Ahmed et As'hâb El-Sounane.
De même, ont raconté El-Cheikhanes de Djabêr que le Prophète Mohamed (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) s'est présenté chez A'aîcha (r.a.a.) qui recevait un enfant souffrant d'un écoulement nasal. Le Prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit: "Qu'est ce que c'est ?". Alors, A'aîcha répondît: "C'est El-Oudhra". Le Prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) dit: "Malheur à vous! Ne donnez pas la mort à vos enfants. N'importe quelle femme dont l'enfant souffre d'El-Oudhra ou d'un mal de tête, n'a qu'à prendre un costus indien, le gratter puis, le lui fait priser". Ainsi, A'aîcha (r.a.a.) a exécuté et l'enfant a guéri.

Par ailleurs, le costus est considéré comme le plus important pilier de la médecine traditionnelle du Tibet où les clergés ne la faisaient connaître qu'à leurs congénères, pour qu'elle demeure un secret entre eux-mêmes. Jusqu'à ce que vienne leur dernier leader Dalaye Lama qui établira par la suite, la faculté de médecine Tibétaine dans le but d'apprendre ce savoir à quiconque et de le préserver contre toute disparition. En fait, les clergés ont commencé à préserver ce savoir médical sous forme de mixtures pour la société suisse Padma. Et parmi lesquelles, la mixture N°28 qui contient des extraits de la plante du costus, et dont l'action est la lyse du thrombus formé (c'est un caillot de sang qui se forme dans les vaisseaux sanguins, artère ou veine) au niveau de la jambe. Etant donné qu'il n'y a pas un remède efficace pour la Thrombose dans la médecine moderne, sauf qu'on demande au patient de garder sa jambe immobile pendant des semaines jusqu'à ce que le clapet se détruit lentement, tout en évitant également le passage du thrombus dans la circulation sanguine et par conséquent, sa migration vers d'autres vaisseaux sanguins.

 

BIENFAITS

Parmi les indications du Prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) dans cet usage, il a mis l'accent sur la nécessité d'éviter ce genre d'erreur dans certains traitements populaires qui ne s'appuient pas sur des bases scientifiques. Il a interdit aux femmes de faire recours à cette traumatique curation souvent nocif, en leur offrant un traitement idéal entrant dans ce cas; l'utilisation du costus. Dans son hadith: "….et youlad de la pleurésie" qui veut dire: donner à boire au malade à travers l'une des deux extrémités de la bouche. Car, c'est un procédé que nous montre le Messager d' Allah (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) pour faire parvenir le médicament au patient quand il ne peut pas s'asseoir ou, ne peut prendre seul son médicament et ou, lorsqu'il souffre d'une douleur atroce.
En outre, Zeid Ibn Arkam a raconté que Le Prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit: "Soignez-vous de la pleurésie avec le costus maritime et l'huile". Rapporté par El-Thérmidi.
Par ailleurs, parmi les bienfaits du costus rappelés par les médecins, cette plante à caractère curatif, active l'écoulement du sang menstruel et l'émission des urines, vermifuge (détruit les vers intestinaux), agit comme un antidote pour le poison, stimule la libido et fait disparaître les taches de rousseur etc.

D'après Anas le Prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit: "Certes, les modèles avec lesquels vous vous traitez sont El-Hidjama et le costus maritime".Rapporté par El-Boukhari et Mouslim dans leurs Sahih.
Il ajoute que " le prophète (صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) considère le costus comme modèle à être utilisé en tant que traitement médical, vu ses nombreux bénéfices. Ainsi, cette plante est avantageuse pour l'hémiplégie (paralysie de la moitié du corps) et le poison du serpent. Elle guérit le rhume par l'inclination sur sa vapeur pour la sentir. Alors que son onction semble efficace pour les douleurs du dos".

  

Il permet de lutter contre de très nombreux maux, en voici quelques-uns :

  • Les migraines
  • La pleurésie
  • Il facilite les règles
  • Il facile l’émission des urines
  • Il a une action vermifuge
  • Il agit sur les tâches de rousseur
  • Stomachique
  • Emménagogue
  • Antispasmodique
  • Il stimule les ovaires
  • Déclenche les menstrues
  • Il stimule le pancréas
  • Diminue le taux de glycémie dans le sang
  • Faiblesse sexuelle
  • Problème d’érection
  • Gonorrhées
  • Troubles gastriques
  • Thrombus
  • Maladies des reins et du foie (hépatites)
  • Cancer de la bouche
  • Asthme et tuberculose
  • Migraine

REMEDES

Usage interne :

Le costus marin en poudre est consommé soit mélangé avec de l’eau froide, soit avec du lait ou encore du miel.

Il es également inspiré (inhalation) par les narines pour traiter les problèmes pulmonaires.

-Mélanger costus moulu et eau puis le boire pour traiter les fusions du caillot, règles, fécondation, maladies urinaires, maladies de foie, des reins et de l'appareil digestif, cancer de la bouche, bon pour le cerveau, insuffisance sexuelle, immunité, diahrée et douleurs arés accouchement, donne de l'appétit, active le métabolisme général, contre la sorcellerie, la pleurésie et maladie des poumons.

-Inspirer une quantité de costus moulu par les maladies de l'appareil respiratoire, asthme, tuberculose, inflammation de l'angine et de la gorge, fièvre

 

Usage externe :

Le costus marin en poudre est aussi mélangé à de l’huile d’olive, il se conserve pendant 15 jours environ pour en faire un pommade qui servira à masser le corps.

Il est également mélangé à de l’eau et du miel pour être utilisé en cataplasme sur le visage ou pour les brûlures.

Il peut être dissous dans le bain pour désinfecter tout le corps.

Le costus marin est aussi utilisé lors de la hijama pour stérilisé les outils tels que les ventouses et il prévient contre les éventuelles cicatrices qui en résultent.

Précautions :

Le costus marin est fortement allergisant, il est donc préférable d’utiliser une petite quantité pour déceler une éventuelle allergie.

 

قال أبو بكر بن العربي القسط نوعان : هندي وهو أسود ، وبحري وهو أبيض ، والهندي أشدهما حرارة . 

عن أم قيس بنت محصن قالت سمعت النبي صلى الله عليه وسلم يقول 

عليكم بهذا العود الهندي فإن فيه سبعة أشفية يستعط به من العذرة ويلد به من ذات الجنب

كذا وقع هنا مختصرا ، ويأتي بعد أبواب في أوله قصة " أتيت النبي صلى الله عليه وسلم بابن لي وقد أعلقت عليه من العذرة فقال: 

عليكن بهذا العود الهندي 

وأخرج أحمد وأصحاب السنن من حديث جابر مرفوعا

أيما امرأة أصاب ولدها عذرة أو وجع في رأسه فلتأخذ قسطا هنديا فتحكه بماء ثم تسعطه إياه 

وفي حديث أنس الآتي بعد بابين 

إن أمثل ما تداويتم به الحجامة والقسط البحري 

وهو محمول على أنه وصف لكل ما يلائمه ، فحيث وصف الهندي كان لاحتياج في المعالجة إلى دواء شديد الحرارة ، وحيث وصف البحري كان دون ذلك في الحرارة ، لأن الهندي كما تقدم أشد حرارة من البحري 

قوله : ( يستعط به من العذرة ، ويلد به من ذات الجنب )

كذا وقع الاقتصار في الحديث من السبعة على اثنين ، فإما أن يكون ذكر السبعة فاختصره الراوي أو اقتصر على الاثنين لوجودهما حينئذ دون غيرهما ، وسيأتي ما يقوي الاحتمال الثاني .

وقد ذكر الأطباء من منافع القسط: 

أنه يدر الطمث والبول

ويقتل ديدان الأمعاء

ويدفع السم وحمى الربع والورد

ويسخن المعدة

ويحرك شهوة الجماع

ويذهب الكلف طلاء 

فذكروا أكثر من سبعة ، وأجاب بعض الشراح بأن السبعة علمت بالوحي وما زاد عليها بالتجربة ، فاقتصر على ما هو بالوحي لتحققه وقيل ذكر ما يحتاج إليه دون غيره لأنه لم يبعث بتفاصيل ذلك قلت : ويحتمل أن تكون السبعة أصول صفة التداوي بها ؛ لأنها إما طلاء أو شرب أو تكميد أو تنطيل أو تبخير أو سعوط أو لدود ؛ فالطلاء يدخل في المراهم ويحلى بالزيت ويلطخ ، وكذا التكميد ، والشرب يسحق ويجعل في عسل أو ماء أو غيرهما ، وكذا التنطيل ، والسعوط يسحق في زيت ويقطر في الأنف ، وكذا الدهن ، والتبخير واضح ، وتحت كل واحدة من السبعة منافع لأدواء مختلفة ولا يستغرب ذلك ممن أوتي جوامع الكلم .

الحافظ ابن حجر العسقلاني

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

COSTUS MARIN (moulu)

COSTUS MARIN (moulu)

Accpeter

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.